Ma grossesse N°2 : Et on remet ça, it’s a boy!

Après être rassurée et être sûre que tout va bien, l’une des choses que j’ai attendu avec impatience c’était de savoir le sexe de Baby 2! Je me voyais déjà dans le rose et les paillettes puis « bam » le médecin m’annonce que c’est un petit mec.

N’en déplaise à celles qui trouvent ça déplacé, mais je l’assume j’ai été super déçue sur le coup. Dans mon idéal familial je ne veux que 2 enfants, sauf si grosse surprise je n’en veux pas plus. Je vis donc cette grossesse comme la dernière et j’ai toujours rêvé d’avoir une petite chipie à élever. Je viens d’une famille où nous avons été 4 soeurs, je suis aussi tata de 3 petites filles autant vous dire que je baigne depuis toujours dans le rose et les poupées (et non ce n’est pas le cliché des filles, j’ai vraiment baigné dans le rose et les poupées). Alors voilà sur le coup je l’ai mal vécu, au départ je n’ai pas trop voulu montrer cette déception à mon H, et puis revoir mon baby lors de l’écho m’a vite fait passé à autre chose. Arrivé à la maison, la pression a lâché et je me suis mise à pleurer. Je me suis sentie horrible pour ce petit bout dans mon bidon qui j’en suis sure ressent tout ce que je ressens.

Et même l’annoncer à la famille et amis n’a pas été hyper joyeux pour moi, pas d’excitation, j’ai essayé de faire un petit truc sympa mais le coeur n’était pas là. J’avais vraiment envie que ce sentiment change.

Et puis il m’a suffit de quelques conversations téléphoniques avec ma maman , ma petite soeur et même mon petit papa, des textos rassurants de mes copines, pour que d’un coup je me sente plus légère et que je réalise que j’allais être une maman comblée avec mes deux petits mecs et que tout allait bien se passer, qu’une fois qu’il sera là, ce sera comme Anthoine: Une évidence! Car je n’ai rien contre les garçons, je n’ai qu’à penser à mon Thoinou pour le savoir évidemment, mais je m’étais mis dans la tête cette petite fille, alors forcément le psychologique ça peut nous faire la vie dure.

Aujourd’hui tout va bien, j’ai accepté et relativisé surtout, j’ai hâte de rencontrer mon 2ème petit prince et de le tenir dans mes bras, hâte que son grand frère le découvre également, hâte d’être la maman de deux chouettes petits garçons!

PS: je ne fais pas ce genre d’articles en m’apitoyant sur mon sort, je partage seulement un sentiment qui je suis sure a déjà été ressenti par d’autres mamans. Evidemment que je suis extrêmement reconnaissante de la chance que j’ai de pouvoir porter un enfant, lui donner la vie et de l’élever. Celles qui me connaissent et me suivent savent que je ne me permettrai jamais de me plaindre sous les yeux de celles pour qui vivre un jour ce petit miracle est un long combat et que je soutien de tout mon cœur. (merci donc d’éviter les commentaires qui jugent 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !