Les Bulles de Bébé

Par une belle journée d’automne…

Vous savez, il y a ces moments d’une simplicité extrême, mais des moments qui restent gravés à jamais comme les meilleurs moments de notre vie. Comme on dit les choses simples sont les meilleures, et cette journée fut l’une des meilleures. Si vous me suivez sur Instagram (pseudo @mabulledepensees) alors je vous ai partagé un peu de cette jolie journée, mais forcément j’avais très envie de laisser une trace ici, parce qu’un jour je relirai ce post et qu’il me donnera du baume au cœur.

Prenez un samedi d’octobre, un peu frais. Ajoutez mon H, mon Thoinou et une grosse balade toute la journée au Bois de Vincennes. Organisez un petit pique-nique au bord de l’eau au milieu d’une famille de paons venue voler nos « sips » (entendez chips façon Thoinou). Enfin, flânez toute la journée sans regarder l’heure, ni le temps qu’il fait. Vous obtiendrez forcément une chouette journée.

A ce moment là, je n’ai entendu que les rires et les cris de joie de mon Thoinou. Il y avait beaucoup à voir pour ce petit garçon qui s’intéresse à tout, qui a toujours quelque chose à dire sur ce qu’il voit et des questions à poser comme « c’est quoi ça maman? » ? Entre paons, cygnes, écorces d’arbre, lac, feuilles mortes, marrons, barques il ne savait plus où donner de la tête.

En plus d’être de plus en plus curieux, il est de plus en plus bavard, de plus en plus câlin et tendre. Je ne sais pas si c’est l’âge, mais il est beaucoup en demande de sa maman. Alors on se donne la main, on observe la nature ensemble (pendant que papa prend des photos et immortalise ces doux moments). J’essaie de répondre à ses questions, il répond aux miennes à sa façon, et pour rien au monde je ne voudrais être ailleurs. Forcément j’en profite, les câlins de nos enfants sont un vrai trésor et je voudrais que tout reste comme ça, figé dans le temps. Je l’entends encore quand il me prend dans ses bras et me demande « ça va maman? ouai? »

Et dire que bientôt je vivrais ça multiplié par deux, j’ai du mal à réaliser. Le jour J approche de plus en plus, il faudra trouver un nouvel équilibre à 4. Mais nul doute que je serais bien aidée, entre un super papa et un Thoinou qui « jouera de la guitare pour bébé et lui donnera de la banane », je n’ai plus à m’inquiéter, non?

Alors après une si douce journée, nous sommes rentrés fatigués d’avoir pris l’air toute la journée, d’avoir fait le plein de verdure et d’aventures et d’avoir juste prit le temps dans notre vie à 100 à l’heure. On s’est couché le cœur gonflé à bloc et la nuit a forcément été très bonne.

Et vous, racontez moi vos meilleurs moments les plus simples?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma grossesse N°2 : Et on remet ça, it’s a boy!

Après être rassurée et être sûre que tout va bien, l’une des choses que j’ai attendu avec impatience c’était de savoir le sexe de Baby 2! Je me voyais déjà dans le rose et les paillettes puis « bam » le médecin m’annonce que c’est un petit mec.

N’en déplaise à celles qui trouvent ça déplacé, mais je l’assume j’ai été super déçue sur le coup. Dans mon idéal familial je ne veux que 2 enfants, sauf si grosse surprise je n’en veux pas plus. Je vis donc cette grossesse comme la dernière et j’ai toujours rêvé d’avoir une petite chipie à élever. Je viens d’une famille où nous avons été 4 soeurs, je suis aussi tata de 3 petites filles autant vous dire que je baigne depuis toujours dans le rose et les poupées (et non ce n’est pas le cliché des filles, j’ai vraiment baigné dans le rose et les poupées). Alors voilà sur le coup je l’ai mal vécu, au départ je n’ai pas trop voulu montrer cette déception à mon H, et puis revoir mon baby lors de l’écho m’a vite fait passé à autre chose. Arrivé à la maison, la pression a lâché et je me suis mise à pleurer. Je me suis sentie horrible pour ce petit bout dans mon bidon qui j’en suis sure ressent tout ce que je ressens.

Et même l’annoncer à la famille et amis n’a pas été hyper joyeux pour moi, pas d’excitation, j’ai essayé de faire un petit truc sympa mais le coeur n’était pas là. J’avais vraiment envie que ce sentiment change.

Et puis il m’a suffit de quelques conversations téléphoniques avec ma maman , ma petite soeur et même mon petit papa, des textos rassurants de mes copines, pour que d’un coup je me sente plus légère et que je réalise que j’allais être une maman comblée avec mes deux petits mecs et que tout allait bien se passer, qu’une fois qu’il sera là, ce sera comme Anthoine: Une évidence! Car je n’ai rien contre les garçons, je n’ai qu’à penser à mon Thoinou pour le savoir évidemment, mais je m’étais mis dans la tête cette petite fille, alors forcément le psychologique ça peut nous faire la vie dure.

Aujourd’hui tout va bien, j’ai accepté et relativisé surtout, j’ai hâte de rencontrer mon 2ème petit prince et de le tenir dans mes bras, hâte que son grand frère le découvre également, hâte d’être la maman de deux chouettes petits garçons!

PS: je ne fais pas ce genre d’articles en m’apitoyant sur mon sort, je partage seulement un sentiment qui je suis sure a déjà été ressenti par d’autres mamans. Evidemment que je suis extrêmement reconnaissante de la chance que j’ai de pouvoir porter un enfant, lui donner la vie et de l’élever. Celles qui me connaissent et me suivent savent que je ne me permettrai jamais de me plaindre sous les yeux de celles pour qui vivre un jour ce petit miracle est un long combat et que je soutien de tout mon cœur. (merci donc d’éviter les commentaires qui jugent 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

Carnet de vacances N°4: Les vacances avec un enfant

Pour tout vous dire je crois que enfant et  « vacance » ne riment pas du tout ensemble. Ou disons plutôt que le mot vacances n’a plus rien à voir avec le repos!

arriver, S’adapter

Anthoine est un habitué de l’avion donc pour ça pas d’appréhension, à environs 4 mois il prenait son premier vol pour le Portugal afin d’être présenté à la famille et à partir de là il a prit 4 avions par ans! Nous avons eu de tout, le bébé hyper sage, la terreur, bref, on sait comment anticiper, on sait quels sont les horaires privilégiés pour prendre un avion, bref on est rodés. Cette année j’avais prévenu Thoinou quelques heures avant le départ, une discussion où nous nous sommes mis d’accord pour qu’il écoute bien maman et papa et que si quelque chose le contrariait qu’il ne crie pas trop dans l’avion, résultat un enfant très sage, dynamique certes, les vols ne sont plus du tout reposants maintenant, mais sage! ouf! Nous avons évité les regards assassins de nos co-passagers, et je vous assure que pour l’avoir vécu, le regard des autres dans ces moments est très difficile à vivre.

Nous logeons comme d’habitude dans la grande maison de la maman de mon H, on y est bien, et Thoinou la connaît. Cependant comme tous les enfants le changement c’est toujours un peu difficile alors la première nuit, inquiet de se coucher dans la chambre qu’il connaît pourtant bien, il s’est réveillé toutes les 2 heures en pleurant et en m’appelant, pour le coup mon rôle était clairement de le rassurer. Puis à partir du 2ème dodo tout roulait! Cependant pendant une semaine, tous les soirs au moment du dîner il avait un gros coup de blues « non pas dodo maman, Anthoine dodo à Paris, Anthoine prend avion et dodo dans sa chambre, pas la nuit maman non » oooh l’horreur pour moi, il me faisait trop de peine j’essayais de le rassurer tant bien que mal mais il avait toujours ce petit coup de blues suivi parfois par des pleurs. Au bout d’une semaine tout est rentré dans l’ordre et à part quelques « non maman Anthoine pas Portugal » il s’est complètement fait au changement et a prit ses marques.

a la plage

Emmener Thoinou à la plage c’est un grand bonheur, entre ses sauts de cabri sur le sable, ses cris, ses « au revoir avion » dès qu’un avion passe au dessus de nous. Il est tout heureux, c’est un enfant qui adore tout regarder,commenter, observer c’est juste génial de faire des choses avec lui. Les premiers jours impossible de l’approcher du bord de l’eau, il faut dire que cette immense étendue d’eau ça peut faire peur (maman peut comprendre hi hi), alors mon petit chat jouait dans le sable tranquillement, est ce que je dois vous dire à quel point je fonds quand je le regarde dans son petit maillot de bain? ( moi maman gaga??).  J’avais un peu peur qu’il n’écoute pas trop et qu’il n’en fasse qu’à sa tête le coquinou, il faut dire qu’à 2 ans et demi il est en plein dans cette période où il ne se laisse pas faire ! Mais pas de soucis, le chapeau bien vissé sur la tête, la crème bien étalée, et un baby qui accepte de se mettre sous le parasol quand le soleil est trop fort. Parfait!

Puis petit à petit il a accepté de mettre ses petits pieds au bord de l’eau, il nous a sorti de beaux éclats de rire quand les vagues venaient s’écraser sur ses petites jambes, puis il a commencé à en redemander, à courir en sautant dans l’eau, mais toujours au bord, puis il a accepté de faire des châteaux de sable sur le sable mouillé (c’est plus pratique), enfin que dis-je…regarder papa et maman faire des châteaux de sable et donner des ordres, oui oui…sympa Anthoine!

Et c’est le grand bain, bien accroché dans les bras de maman il a enfin accepté de se baigner vraiment. Et résultat il ne veut plus sortir de l’eau le filou, tout en restant bien accroché à maman! Victoire donc, c’est fou de voir comment les choses évoluent progressivement c’est top!

Enfin, si vous pensez partir à la plage avec votre serviette sous le bras, votre crème solaire et un bon bouquin c’est râpé, car tous les jours pour la plage ce sera le déménagement: parasol, serviettes (prévoyez en une de plus au cas où l’autre soit tellement rempli de sable mouillé que vous ne pourrez plus rien en tirer) une multitude de jouets, un bateau gonflable, le goûter, les couches, une tenue de rechange, le doudou (toujours),…la liste est non exhaustive évidemment, mais vous aurez une vue assez drôle de papa qui se dévoue pour tout porter et qui risque de s’écrouler à tout moment avec la chaleur 😉

les vacances, pas comme avant

Non les vacances à deux n’ont plus rien à voir avec les vacances avec un enfant, malgré tous les beaux moment qui prennent largement le dessus, je peux vous dire qu’on se couche tous les soirs complètement lessivés. On aime rigoler en se disant qu’il va nous falloir des vacances pour se reposer de ces vacances! Et oui parce qu’avec un enfant il n’y a toujours pas de grasse mat le matin, il faut toujours être sur le qui vive, vigilant. Est ce qu’il boit assez? Mais où est passé le biberon? Mince il n’y a plus d’eau dedans. Il faut toujours lui faire manger ses légumes qu’il ne veut toujours pas manger et comme à chaque fois les repas sont tout sauf reposants, au resto quand Anthoine rêve de courir dans tout le restaurant avec un bout de poulet dans la main,nous on rêve qu’il reste tranquillement assis à manger ses tomates. Puis il faut surveiller qu’il ai bien son chapeau sur sa tête (mais où est passé ce chapeau??), que son doudou soit toujours à proximité, qu’il n’a pas trop chaud la nuit (oh mince il est trempé, mais comment fait il pour dormir??), que le soleil ne tape pas trop (Anthoine met toi à l’ombre), que je n’ai oublié aucune zone de son corps avec la crème. Puis il y a ces moments, en général il choisit toujours celui où il y a énormément de monde autour de nous: Quand les bêtises sont suivies d’une jolie crise de nerfs, de pleurs, de roulades sur le sol…et toi tu as chaud, très chaud (non parce qu’il fait 35 les gars ici!).

Et sur la plage, si comme moi vous détestez avoir du sable sur votre serviette alors sachez que ce temps est révolu, vous serez recouvert de sable, sur la serviette, sur vous, et même dans le maillot de bain…Si par chance vous avez évité de vous en prendre dans les yeux alors c’est une bonne journée! Une de mes amies va venir nous rejoindre quelques jours, Cam j’espère que tu es prête pour la tempête Anthoine 😉

Malgré tout ça, pour rien au monde nous ne voudrions partir en vacances sans lui, le voir découvrir, tester, évoluer, être heureux c’est tout ce qui compte, et la fatigue, les colères se font (presque) oublier!!! Et puis de toute façon on a pas le choix vu qu’on remet ça et qu’avec un baby 2 ça risque de tout multiplier par deux…des volontaires pour du baby-sitting l’été?Promis on est des gens sympas 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

♡ Et puis tu as deux ans ♡

Et oui mon petit Anthoine, mon petit Thoinou,ma petite canaille, mon amour, tu as deux ans aujourd’hui. On m’avait dit d’en profiter parce que ça passait vite, mais on ne m’avait pas dit que si vite serait…si vite!

Parce que de ma petite boule d’amour enfouie dans mon cou tu es devenu une petite canaille avec une immense joie de vivre et un caractère bien à lui.

Il y a un an tu fêtais ton tout premier anniversaire, tu ne savais pas trop ce que ça voulait dire. Aujourd’hui tu ne comprends surement pas plus et pourtant tu adores fêter les anniversaires. Ceux de tes copains à la garderie, ou ceux des membres de ta famille. Tu es le premier à chanter, à t’entraîner à souffler, à dire bravo. Et pour  tes deux ans c’est à toi que nous allons chanter cette chanson,à qui on va dire bravo quand tu auras soufflé tes deux bougies. Et puis mon coeur de maman se serre un peu plus, en repensant à ce jour où tout a changé. Certain diront que c’est cliché mais ce cliché est tellement vrai, tout est bouleversé quand on devient maman. Aujourd’hui je n’imagine pas une seule seconde sans toi, et même si parfois je te dis que c’est bien aussi d’aller jouer tout seul, j’aime que tu veuilles toujours être avec moi, parce qu’un jour, qui arrivera bien vite je ne serai peut-être plus la personne avec qui tu voudras être.

Alors voilà mon Thoinou, cette année à été celle de tes premiers pas, celle où tu parles tous les jours un peu mieux, celles de tes premiers vrais sauts dont tu es tellement fier et qui te font quitter le sol dans un éclat de rire. C’est aussi l’année où tu deviens un tout petit peu plus grand, au revoir les barreaux de ton lit. Tu as commencé la garderie, tu me dis au revoir maman et tu t’en vas jouer avec tous tes copains. Je te regarde par la vitre et tu m’envoies un dernier bisou, parce que quand même un petit bout de moi est encore avec toi.

Mon petit Thoinou, en ce moment tu me dis beaucoup NON, tu cries beaucoup quand tu n’es pas content, tu ne veux plus de légumes et de fruits et tu n’aimes pas qu’on te dises NON. Tu commences à vouloir t’affirmer et ce n’est pas toujours facile pour papa et maman. Mais tu es aussi un petit garçon devenu très câlin, tu nous fait tout plein de bisous et nous sert fort dans tes petits bras tout doux. Le soir quand je te couche on regarde les étoiles au plafond et on discute de ta journée passée, et de celle à venir. Je te dis que je t’aime et tu me réponds que tu m’aimes, je ne sais pas si tu sais déjà ce que ça veut dire, mais comme tu aimes tout répéter en ce moment…Quand je ferme la porte je t’entends t’asseoir sur ton lit et tu discutes avec tes peluches, je ne comprends pas tout ce que tu leur raconte mais qu’est ce que j’aimerais être avec elles.

Tu aimes les crocodiles et les tortues, les hippopotames et les girafes, les flamants roses et les singes. Tout ça grâce à ton papa qui aime tant t’emmener au zoo voir tous les animaux. Ton super papa que tu adores tant et qui te le rend bien. Tu aimes dessiner et écrire, tu comptes jusqu’à 10 et tu sais que A c’est comme Anthoine. Tu es toujours content de voir la lune, mais pas la vraie, celle du magasin de matelas devant lequel on passe tous les matins pour aller à la garderie. Tu aimes chanter « La poupée qui fait NON » ou « Chaud cacao » et tu nous fait rire parce que c’est vraiment sérieux pour toi! Tu te fais des amis de tout âge dans les bus, dans la rue, le métro, les magasins ou en balade. Ton joli sourire ravi toujours ces autres qui t’observent et ils finissent par craquer et viennent te parler. Tes mamies, tes papys, tes cousines, oncles et tantes t’aiment aussi profondément et je suis très heureuse que tu sois tellement entouré et aimé.

Voilà mon Thoinou, je garde ce petit post bien au chaud sur mon blog, j’espère que tu le liras un jour, comme tous ceux qui parlent de toi! 2 ans de passés, et une troisième année à venir. Je te souhaite de toujours garder ton beau sourire et ta joie de vivre, d’être en bonne santé, de continuer à danser, chanter, sauter. De continuer à t’affirmer (mais calmos quand même), et de devenir simplement TOI. Moi, tu n’as rien à me prouver je suis déjà conquise (depuis le jour où j’ai su que tu avais prit place dans mon bidon), je suis fière de toi et je suis tellement heureuse d’être ta maman. Merci pour tous les rires et les fou rires, merci pour tes câlins et tes bisous, merci de partager ta crème pour les joues pour en mettre sur les miennes.

Merci mon Thoinou et encore un très joyeux 2ème anniversaire.

Rendez-vous sur Hellocoton !

♡ La chambre de Thoinou ♡

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux vous savez que la semaine dernière nous avons apporté quelques changements dans la chambre de Thoinou. Fini les petits meubles de bébé, Anthoine grandit, sa chambre évolue avec lui. Le premier grand changement à été pour Anthoine d’ailleurs puisque nous avons enlevé les barreaux de son lit. C’est la liberté, mon bébé se sent grand et ne manque pas de le dire à tout le monde! Ce jour là, nous en avons fait une fête, il a assisté au changement, nous lui avions expliqué déjà pendant toute la semaine précédente ce qui allait se passer. Résultat, une première nuit parfaite,une maman inquiète mais un bébé qui a vite compris de quoi il s’agissait. Depuis, cela fait une bonne semaine et c’est comme s’il n’avait jamais dormi sans barreaux. Mon bébé devient grand et pourtant quand je viens le border il me semble encore si petit dans son lit.Le petit truc rigolo c’est que je pensais qu’il en profiterai pour se lever n’importe quand et en fait pas du tout. Je ne sais pas s’il ne comprend pas ou si c’est l’habitude avec les barreaux mais le fait est que s’il se réveille avant nous, il attend sagement dans son lit qu’on vienne le récupérer. En général je le retrouve assis à jouer avec les peluches qu’il y a sur son lit mais jamais il n’est descendu jusqu’à maintenant, c’est plutôt cool et c’est aussi bien pour la sieste que pour la nuit.

Autre changement, l’arrivée d’un petit bureau. Il vient de chez Vertbaudet (d’ailleurs tous les meubles de sa chambre viennent de cette enseigne) Il s’agit en fait d’une table sur laquelle il peut jouer, dessiner, faire de la pâte à modeler et là aussi, se sentir comme un grand. Nous avons trouvé un sous main transparent afin de protéger le bureau des mains d’artiste de notre canaille, il vient de chez Amazon. Nous avons gardé sa table à langer, on s’en sert encore aujourd’hui c’est le seul moyen de canaliser Thoinou au moment du change ou de l’habillement sinon c’est la folie! (Le ballon A vient de chez Hema, la guirlande lumineuse vient de chez La Case de Cousin Paul)

Enfin, le plus gros changement vient des meubles de rangement. En grandissant, Anthoine accumule beaucoup beaucoup de jouets, de livres. Nous n’avions clairement plus de place pour ranger tout ça à tel point que tout finissait dans des bacs ou tiroirs mais du coup étaient vite oubliés. Je ne suis pas fan de ce type de rangement, les enfants oublient les jouets qu’ils ont, ou peuvent avoir l’impression qu’ils ont fait le tour alors qu’au fond des boîtes et autres bacs dorment des milliers de petits jouets qui n’attendent que d’être utilisés. Pour cela, j’ai eu l’idée de lui faire une sorte de vitrine, il aurait ainsi tous ses jouets en face de lui et n’aurait plus qu’à choisir. Ce système peut être contraignant puisque bébé va tout sortir et qu’il faudra tout ranger à chaque fois mais ça ne me dérange pas je préfère ranger une bonne fois le soir, mais au moins il aura profité de TOUS ses jouets. Et puis petit à petit il apprend à ranger aussi, on responsabilise la canaille.

Nous avons conservé son petit coin lecture avec son gros pouf jaune dans lequel il adore se caler pour bouquiner, ou faire le fou!

Sur son mur, j’ai conservé ses cadres que j’adore!!! Ils viennent tous de chez Maison du Monde sauf le Koala à son nom qui a été fait et personnalisé par Célia de Goldenbear Design (retrouvez la sur son compte Instagram elle fait des choses géniales), la tête de cerf vient de chez Monoprix et la petite couronne doré à paillettes vient du site My Little Day qui avait servi de déco pour sa petite fête d’anniversaire (le tout 1er) et que j’ai gardé en souvenir.

Si vous souhaitez voir la chambre avant les changements, j’avais rédigé un article à ce sujet que vous pouvez retrouver ICI, cela vous permettra de voir la différence!

Voilà voilà pour cette chambre qui est clairement la pièce que je préfère dans notre petit chez nous. C’est son petit univers qui le représente lui et toute sa joie de vivre.

Rendez-vous sur Hellocoton !